La sélection qui a pris part aux jeux du Pacifique à Apia était la plus jeune que Tahiti a présenté lors de cette compétition. Cadets , juniors et espoirs la composait et sur le 13 athlètes sélectionnés, on ne comptait que trois séniors. 10 athlètes sur les 13 découvraient pour la première fois cette grande compétition que sont les Jeux du Pacifique.  A ce titre, les résultats obtenu par tous ont été plus que satisfaisants avec un total de 10 médailles pour 13 athlètes, avec 1 médaille d’or, 3 argents et 6 bronzes. Les athlètes qui ont suivi la préparation organisée par les cadres techniques et les entraineurs, sont arrivés en forme au bon moment, en témoignent les 3 records de Polynésie qui ont été battu ainsi que les 8 records personnels et  9 performances qui entrent dans les 10 meilleures performances Tahitiennes tous temps.
Les sauts et lancers auront rapporté 3 médailles chacun, le sprint 1, les épreuves combinées 1 et le 1/2 fond 2 médailles avec la plus belle en or de Samuel Aragaw sur le 5000m.

Du point de vue statistique des médailles récoltées aux jeux du Pacifique, Tahiti enregistre avec une seule médaille d’or, le pire résultat en médailles d’or de l’histoire des 16 éditions des Jeux en 56 ans, et confirme le déclin constant de ces 12 dernières années pour passer du record de 9 médailles d’or en 2007 à une médaille d’or en 2019. Malgré beaucoup de sonnettes d’alerte tirées par de nombreux protagonistes, les résultats sont hélas très parlants, l’athlétisme Tahitien est au plus bas et paye une gestion et une politique fédérale  qui s’avère être au final catastrophique ces 10 dernières années.

TABLEAU DES MEDAILLES AUX JEUX DU PACIFIQUE 1963 à 2019.