Takina Bernardino la recordwoman de Polynésie du 400m est en pleine préparation hivernale. A Villeurbanne où elle poursuit ses études elle est toujours dans le groupe d’entraînement de Djamel Boudebibah. La saison hivernale est consacrée a un gros travail foncier de préparation pour la saison estivale, et pour la séance du dimanche, les cotes qui sont souvent redoutées par les athlètes ne lui font pas peur.  Avec 5 entraînements par semaine ( lundi musculation, mardi sprint court, mercredi escaliers et PPG, vendredi séance de résistance, « celle quelle aime le moins, et les cotes du dimanche), sa semaine est bien chargée et il faut arriver a concilier études et sport.

Au programme de l’année, peu de compétitions hivernales, car nous dit’elle,  » la salle n’est pas du tout ma priorité ni celle de mon coach Djamel, on préfère se préparer au mieux pour cet été. Je participerai au championnats de France universitaires qui auront lieu à Clermont Ferrand le 31 janvier où je m’alignerai sur 200m, et je ferai sûrement une ou deux autres compètitions en salle (sur 200m) mais pas plus, car cela servira plus de repère pour voir ou j’en suis dans la préparation. Mes gros objectifs sont centrés sur la période estivale où mes priorités seront de battre mes records bien sûr (200m et 400m), mais je vise surtout les minimas A au 200m et 400m pour les jeux du Pacifique, et j’espère aussi me qualifier pour les championnats de France en juillet ».

Athlétisme en Polynésie et bon nombre de ses supporters espérent donc voir  Takina franchir un nouveau palier dans ses performances.