Le Roi du Sprint Polynésien a rejoint des cieux plus cléments et nous manquera beaucoup.
Jean Bourne, plus communément appelé Karl, vient de nous quitter des suites d’une longue maladie. Il sera enterré à Boulouparis en Nouvelle Calédonie demain, dans la Commune dont Alain Lazarre est le Maire.
Jean Bourne considéré par beaucoup comme le plus grand athlète Tahitien est le modèle pour tous les anciens sprinters, il détient toujours et depuis 1968 le record du  200m en 21″1  et depuis 1972 le record de Polynésie du 100m en 10″52 .
C’était l’époque où il faisait partie du collectif du relais du 4X100m de l’équipe de France avec Roger Bambuck, Delecourt, Piquemal, Fenouil….pour les Jeux de Mexico 1968, malheureusement blessé un mois avant, Jean n’a hélas jamais pu participer aux Jeux Olympique.

Capitaine de l’équipe Tahitienne attentionné envers ses co-équipiers, il a mené de nombreuses campagnes des jeux du pacifique.
En 1966, il est médaillé d’or au 200m, médaille de Bronze au 4 X 100m.
En 1969 en Papouasie,  médaille d’or au 100m, 200m et médaille de Bronze au 4 X 100m.
En 1971 à Tahiti Jean gagne le 200 m devant Wejième qui l’a battu en finale du 100m et au 4X100m avec Kiti Salmon, Alexandre, Charles Tetaria ils avaient dominés Fidjiens et Calédoniens.
En 1975 sur la fin de sa carrière, il obtient la médaille d’argent au 200 m et  le bronze au 4 x 100m à Guam.

Licencié au sein de l’As Excelsior, il pratiquait avec autant de succès le football que le basket. A son retour de France, il avait partagé son expérience et formé notamment Jean-Yves Bambridge, Ernest Gavietto et Jacques Bonno à Raiatea.

Athlétisme en Polynésie s’associe à la peine et la douleur de la famille.