La nouvelle est tombée et elle devrait faire quelques vagues, la piste du stade de la Punaruu ne peut être certifiée Classe II IAAF. Depuis la réfection de la piste nous attendions sa certification. Le rapport d’une société Néo-Zélandaise spécialisée en la matière a été rendu début février.      Le stade de la Punaruu n’est pas conforme.

La piste ne fait pas 400m, les virages ne sont pas identiques, il y a des erreurs dans les marquages au sol et les aires de lancer de poids, disque et marteau ne sont pas conformes non plus.
Ils semble donc que malgré quelques sonnettes d’alarmes tirées, les travaux réalisés n’ont pas été à la hauteur.

Les conséquences immédiates sont donc assez désastreuses pour l’athlétisme local qui compte tenu de la fermeture de la piste de Pater (où il est dangereux pour les athlètes de courir en compétition), ne pourra pas s’appuyer sur celle de Punaruu, puisque aucune performance au delà du 110m haies, ne pourra être homologuée et par conséquent aucun record non plus.